mercredi 18 mars 2020

Shopping

Le shopping est une activité de sélection et d'achat. Dans certains contextes, il est aussi considéré comme une activité de loisir.
Le terme shopping est considéré comme un anglicisme dans certaines régions de la francophonie, comme au Québec et au Nouveau-Brunswick, où il est peu utilisé. En France, on dit indifféremment « faire les magasins », « faire du shopping » et « faire des achats »
Les foires et les marchés ont une longue histoire qui a commencé quand l'homme sentait le besoin d'échanger des biens. Les gens achetaient des produits à un marché hebdomadaire dans les villes voisines. Puis les magasins ont commencé à s'établir. Des magasins se sont spécialisés, par exemple, une boulangerie, une boucherie, une épicerie. Puis les supermarchés sont apparus.
Il y a eu trois grandes phases dans le monde commercial dans les 100 dernières années :
  1. Les clients étaient servis par le commerçant, qui récupéraient tous leurs biens sur leur liste de courses. Les commerces livraient la marchandise au domicile des clients.
  2. Les clients peuvent choisir eux-mêmes leurs produits sur les étagères en libre-service.
  3. Les clients choisissent des produits via internet. Les marchandises sont livrées à leur domicile comme dans la première phase.
Pour beaucoup, le shopping est considéré comme une activité récréative et de distraction dans laquelle on visite une variété de magasins avec une intention préméditée d'acheter un produit.
Le lèche-vitrine est une activité qui consiste à visiter des magasins sans aucune intention d'acheter, pour passer le temps entre d'autres activités, ou pour planifier un achat ultérieur.
Pour certains, le shopping est une tâche de désagréments et de dépit. Les acheteurs font parfois de grands efforts pour attendre dans de longues queues pour acheter des produits populaires.